AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 13:42


Et nunc reges, intelligite...
erudimini, qui judicatis terram.

VERITAS VOS LIBERABIT

---------------------------------------------------



BY @ LJ SAVING_CATWALK.

« LOVE IS STRONG AS DEATH.
WHY BE CAPABLE OF FEELINGS IF WE'RE NOT TO HAVE THEM ?
WHY LONG FOR THINGS IF THEY'RE NOT MEANT TO BE OURS ? »




    ♣️ Quod est veritas.
    « Quelle est la vérité. »

NOM : Volonwë. Un nom très connu puisqu'il s'agit d'une lignée d'inquisitrice, et pis encore, car il appartient désormais a la mère inquisitrice elle même. Le simple fait de prononcer son identité rend possible l'accès a toute sortes de choses pour la jeune femme, qui, après tout, représente l'autorité dans les contrées du milieu. A noter que ce n'est pas le nom de son géniteur, sa mère ayant choisit de conserver son nom, comme toutes les autres avant elle.
PRÉNOM(S) : Elerinna, Magdalena. Elle les tient de ses grandes tantes, autrefois reines, qui ont toujours soutenu sa mère dans les moments les plus difficiles. Presque personne ne connaît son second prénom, qu'elle garde comme un secret inviolable. Les gens la nomme tout simplement Elerinna, puisque personne n'ose lui attribuer un diminutif ou sobriquet amusant.
AGE : La demoiselle va rentrer dans son vingt-deuxième printemps.
LIEU DE NAISSANCE : Aydindril, contrées du milieu, et plus particulièrement dans la forteresse des magiciens.
STATUT : Mère inquisitrice. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'on la désigna pour incarner la justice et la vérité auprès de tout les peuples. Flattée dans un premier temps, elle se rendit vite compte de l'importance des devoirs qu'elle devait tenir, et du haut rôle qu'exigeait sa fonction. Même si elle se sent tantôt lasse de par certains aspects, elle ne blâme pas ses soeurs pour leur choix.
CAMP : Elle se veut d'être neutre et d'écouter les deux camps, toutefois, après avoir prit connaissance des raisons de chacun, elle prit parti pour les contrées du milieu, son pays natal.


    ♣️ In girum imus nocte et consumimur igni .
    « Nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes dévorés par le feu. »


Que pensez vous des agissements de Darken Rhal ? :
Ils la laissent, littéralement sans voix, ce n'est quelque chose qu'elle peut tolérer, comment le pourrait-on ? Elerinna à vu son pays sombrer dans la douleur et la crainte, puis dans l'adoration d'un homme qu'ils ne connaissent pas, bercé par ses doux mensonges qui leur semble agréables. Elle a eu vent de la première grande guerre et du résultat qui s'en est suivit, et elle n'arrive pas a comprendre comment la même chose peut se reproduire quelques années plus tard. La situation est d'autant plus critique, que Darken, est beaucoup plus machiavélique que Panis, qui ne nourrissait pas la même ambition. Elle a naturellement approché celui que l'on nomme désormais "petit père", afin de connaître ses réelles intentions, mais on la jeta comme une malpropre malgré son statut. Elle tenta toutefois de toucher le tyran afin de le sonder, mais sa magie ne put l'atteindre, ce qui rend la situation d'autant plus dangereuse. Elerinna a vu de ses propres yeux, l'homme utiliser de la magie noire, de celle qu'on préfèrerait ne pas voir ressurgir. Toutes ces choses font, qu'elle s'est rangée du côté de la résistance, contre le malotru.

Quelle est votre position par rapport à la Résistance des Contrées du Milieu ? :
Officiellement, elle ne fait partie de rien, ne pouvant pas, de par sa fonction, qui l'oblige a rester neutre, toutefois, officieusement, elle les soutient. Elle ne prends pas part au combat directement, car elle n'en possède pas le droit, mais elle ne manque pas de ramener dans le droit chemins des hommes égarés. Elle a annoncé au conseil des sages, qu'elle s'opposerait a Darken Rhal, peu importe les conséquences qui s'en suivraient. Les membres n'étant pas tous soumis, certains l'ont approuvé, et lui ont même confié la tutelle de leur armée, quant aux autres, ils ont renié son autorité. Elerinna voyageant par monts et par vaux, afin d'avertir les diverses villes du danger qui court, ou de participer a des procès, ne peut être sur le terrain, c'est ainsi qu'elle reçoit courrament des missives, lui indiquant la situation présente. Il n'est pas exclut, qu'un jour, elle se retrouve en tête de bataillon a côté du chef de la résistance, pour donner l'ultime assaut.

Quel est votre rapport avec la magie ? :
Elerinna a toujours vécu avec la magie, qu'elle le veuille ou non, le pouvoir était en elle dès la naissance. Seulement ce n'était pas ce genre de pouvoir, ayant des facultés extraordinaires comme transformer quelque chose en une autre, non c'était le pouvoir de l'amour, le plus indestructible et surtout le plus dangereux. Elle n'avait pas peur de ce qu'elle était, étrangement, elle l'accepta rapidement, et apprit à se maitriser même dans la pire des situations. Ainsi, elle accepta son rôle avec joie, elle était celle que l'on avait choisit pour cela, et telle était sa destinée. Seulement, malgré l'apprentissage, être une inquisitrice se révéla être a double tranchant, d'un côté l'on bénéficiait d'un certain respect auprès des personnes, mais d'un autres côté celles-ci vous craignaient. Oh oui, toucher les humains pour leur faire dire la vérité, n'est pas forcément un cadeau, les gens finissent par vous fuir et éviter tout contact. La demoiselle n'a jamais eu d'amis a cause de cela, et bien qu'elle nie fermement ne pas s'en émouvoir, elle se prend parfois a rêver d'une autre vie sans la magie. Hélas on ne peut la renier.

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }


Dernière édition par Elerinna Voronwë le Mar 1 Sep - 20:13, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 13:42

    ♣️ Vanitas vanitatum et omnia vanitas.
    « Vanité des vanités, tout est vanité. »


I.



BY @ LJ LOUISTHEROUX.

« We take you apart. »


▲▼▲


II-1.



BY @ LJ FABI7; SANDY; BECAUSEYOULEFT.

« On ne change pas, on met juste les costumes d'autres sur soi. »


« Je n'irais pas. » La jeune fille a la cascade de cheveux noirs sur les épaules, croisa ses bras sur sa poitrine, en secouant la tête. Il était clair que Elerinna resterait sur sa position, et qu'elle ne bougerait pas d'un pouce. Le pouvoir grondait en elle, et elle devait faire un effort surhumain pour ne pas l'empêcher de sortir, et de tout ravager sur son passage. L'homme aux longs cheveux blancs, l'observait du coin de l'oeil, en fumant sa pipe, c'était le magicien Rohan. Il soupira, et s'approcha d'elle, en posant une main sur son épaule, alors qu'un éclair noir traversait les yeux de sa protégée. « Tu iras Elerinna, tu le dois. » Elle le repoussa avec violence, et entreprit de faire les cent pas dans la petite pièce. Ce n'était pas sa maison, ni son pays d'ailleurs, elle se sentait mal ici, elle detestait cet endroit, et comptait les jours avant de repartir dans les contrées du milieu. « Ils ne m'aiment pas. » Ajouta t-elle a bout de nerfs. Et c'était vrai. Les habitants d'ici craignaient les étrangers, d'autant plus une demoiselle voyageant seule avec un homme de trois fois son âge. Les mauvaises langues s'agitaient de plus en plus, affirmant qu'elle était l'enfant du diable. Le fait qui l'énervait tant, était qu'elle ne pouvait être elle même ici, et devait cacher sa véritable identitée, mais même avec divers subterfuges, elle ne pouvait se fondre dans la masse, elle était trop différente. Sa beautée en émerveillait plus d'un, qu'elle avait dû repousser, mais surtout elle ne possédait pas de liant. Ce qui était fort étrange pour une fille, elle en avait toute un, qui les suivait partout. Alors on la repoussait, et elle n'avait pas d'amis, la solitude était parfois de plus en plus dure à supporter, et cela serait de pire en pire avec le temps. Elle ne pouvait s'attacher à personne, et le contraire également, cela lui était interdit par certaines règles. La voix du sorcier la ramena a la réalité, et elle le regarda, Rohan avait toujours été a ses côtés et ce depuis son départ de la terre natale, il avait juré sa protection, a sa mère. C'était devenu son confident et mentor, il la consolait quand elle allait mal, mais il se devait aussi et avant tout de lui apprendre les ficelles de son futur "métier", car elle avait été choisie pour remplacer la mère inquisitrice à sa majorité. « N'oublie pas qui tu es, tu dois passer outre l'attitude collective. Comment veux tu être une bonne inquisitrice si tu t'arrête à cela. » Elerinna opina de la tête, et s'asseya à ses côtés, en prenant soin de ne pas froisser sa robe noire. « Mais c'est stupide. Pourquoi dois-je aller à cette maudite fête ? » Il lui caressa affectueusement les cheveux, et l'obligea a le regarder en face, en la tenant par le menton. « Serais-tu en train de me dire que mon enseignement est stupide ? » Elle avala avec difficulté sa salive, elle n'avait jamais voulu le vexer, et elle allait devoir se contraindre à sa demande. « Non. Bien sur que non. » Il la relâcha, et remit du tabac dans l'objet en bois, qu'il porta à ses lèvres, d'un bref geste, il fit jaillir une étincelle, afin de l'allumer. Elerinna sourit, plus jeune, elle lui demandait sans cesse des démonstrations de ses pouvoirs, fascinée par ses capacités. Elle lui donna un petit coup de coude, il n'était pas censé se servir de magie en ces terres, mais elle comprenait tant c'était difficile de se passer de quelque chose avec lequel on avait toujours vécu. « Bien. Tu iras, et tu me raconteras ce que tu en as tiré. Ne bois pas trop d'hydromel. » Une lueur malicieuse traversa son oeil bleu, alors qu'il repartait déjà a l'arrière de la petite maison en bois, sur son rocher, d'où il contemplait les grandes étendues. « Qu'il en soit ainsi. » L'inquisitrice avait pourtant un mauvais présentiment, et elle était persuadé que son ami avait une idée derrière la tête qu'il ne lui disait pas. Elle n'avait hélas, pas tort.

▲▼▲


II-2.



BY @ LJ GLITTERBELLA; DECODE_ICONS.

« Dames et cavaliers, avancez.
Elle sait déjà ses mains, les contours de sa bouche
Le cambré de ses reins, qu’elle a noté en douce. »


Assise sur une chaise, Elerinna attendait patiemment la fin des festivités, savourant a l'avance, la quiétude de son lit douillet qui l'attendait. Elle bailla a s'en décrocher la machoire, et observa la foule qui dansait à quelques mètres à peine. Les femmes avaient revêtus leurs plus beaux atours, des robes magnifiques de toutes les couleurs virevoltaient, et leurs cheveux tressés, rebondissaient avec délicatesse sur leurs épaules. Quant aux hommes, ils avaient mis de côtés leurs tuniques de travail, et arboraient des chemises de soies, et des pantalons en toile beige. A côté d'eux, elle se sentait misérable, dans sa robe blanche, avec ses cheveux qui ondulaient doucement, parsemés de petites perles nacrées. Toutefois son collier en argent, agrémenté d'une émeraude attirait l'attention, et les femmes jalouses la regardaient de travers a cause des hommes qui ne pouvait s'empêcher de l'observer. Une idée de Rohan, elle ne manquerait pas de lui faire savoir, comme c'était instructif, de voir les autres s'amuser. Elle serra les dents, et continua sa contemplation muette, s'imaginant la vie que pouvait avoir ces personnes, certainement quelque chose de plus enviable que sa destinée. Quand soudain, quelqu'un attira son regard, plus particulièrement que les autres, c'était un garçon, il devait avoir son âge tout au plus. Il avait cette façon particulière de se déplacer et de parler aux gens, mais il dégageait surtout quelque chose, qu'elle n'aurait pu définir. Comme hypnotisée par cette apparition, elle en avait presque oubliée de respirer, et son coeur battant a la chamade, la ramena sur terre même si elle ne voyait plus que lui dans l'assemblée, tout le reste ne faisait plus partit que d'un décor dans lequel il se mouvait. Sa peau la picotait, et elle sentait le pouvoir monter en elle avec furreur, la prochaine personne qu'elle toucherait en ferait les frais, et il fallait à tout prit, partir d'ici. Etait-ce de l'amour ? Impossible, elle ne pouvait aimer une personne rien qu'en l'observant, et elle n'avait pas le droit, c'était proscrit d'éprouver de tels sentiments. Pourtant, elle le désirait au plus profond d'elle même. Une erreur, c'était tout bonnement une erreur, le pouvoir lui jouait des tours, elle se leva, et marcha vers la sortie, en prenant soin de l'éviter. Mais le sort en décida autrement, il se planta droit devant elle, un sourire radieux sur son visage d'adolescent. « Je dois partir. Laissez moi passer. » Il secoua la tête, et lui prit doucement la main, avant d'esquisser une vulgaire courbette, derrière eux, la musique se faisait plus calme et lancinante. « Pas sans m'accorder une danse. » Avant qu'elle n'ait pu ajouter quoi que ce soit, il la traina vers la piste, glissant un bras autour de sa taille, l'inquisitrice du se faire violence pour ne pas décharger toute l'énergie qui grondait en elle.

Elerinna n'osait pas le regarder alors qu'il la faisait virevolter au son de la mélodie, sentir sa peau sous ses doigts était déjà une torture suffisante. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait, il n'aurait jamais du lui parler, on ne lui parlait jamais d'habitude, et l'inviter a danser dépassait l'entendement. Il aurait du avoir peur d'elle, même en ignorant qui elle était, il était normal de la craindre, mais lui ne se comportait pas comme tout les autres. Il se pencha doucement, et souffla dans son oreille, sans relacher pour autant son étreinte.
« Merci. » Il souria, et recula de quelques centimètres, en continuant de danser. La jeune femme se sentait gênée, consciente qu'ils étaient désormais devenus le centre de tout les regards de ceux qui se trouvaient présents, certains murmuraient, d'autre s'émerveillaient, et d'autres se raclaient la gorge. Elle cessa d'y prêter attention, et se focalisa sur son cavalier, elle avait déjà noté la multitude de détails qu'il possédait, de la moindre cicatrice au grain de beauté, elle voulait garder une image parfaite de cet homme qui avait brisé sa ligne de défense. Elle pouvait deviner sous ses vêtements sa musculature, qu'elle se surpris a vouloir toucher sans pour autant le faire. La chanson terminée, il la libera enfin, sans pourtant la lacher des yeux, elle même ne voulait pas partir. « Qui es tu ? » Il parut surpris par sa question, et l'invita à sortir a l'éxtérieur afin de prendre l'air. Elle le suivit, sa robe commençait a lui coller a la peau, tant la chaleur était insoutenable, le vent frais balaya son visage. « Je m'appelle Tiernàn et toi ? Tu n'es pas d'ici n'est-ce pas ? » Tiernàn, elle prononça son nom plusieurs fois dans sa tête pour être certaine de ne pas l'oublier, il était si beau, et tellement différents des garçons de son âge. Elle ne pouvait toutefois pas lui dire la vérité, cela lui était impossible, même si elle se sentait bien en sa présence. Heureusement, son prénom n'était pas un sujet tabou, mais le reste si. « Elerinna. Je suis d'ici et d'ailleurs. » Un sourire triste apparut sur son visage, et il comprit qu'il ne fallait pas trop lui poser de questions. Ils restèrent quelques instants a s'observer mutuellement, sans pour autant faire le moindre geste, comme si chacun avait peur de briser cet instant unique. « Je vais te montrer quelque chose. » Cette-fois ci, il ne la toucha pas et se contenta de faire un signe de la tête, elle hésita un instant, cela pouvait être dangereux, mais elle décida que non, et marcha dans ses pas.

Ils avançaient tout deux dans la pénombre, éclairés par la lune, et ils débouchèrent dans une clairière, le jeune homme s'asseya et lui fit signe pour qu'elle fasse de même. Elle le rejoignit, et observa les étoiles à ses côtés, se demandant pourquoi les astres avait mis le jeune homme sur son chemin, c'était pire que cruel.
« C'est ici que je vais quand j'ai besoin de réponses. » Elerinna, resta muette, ne comprenant pas ou il voulait en venir, elle se tourna vers lui, attendant qu'il continue. Il l'observa intensément, et tendu une main vers elle, dégageant une de ses mèches noires qui tombait sur son oeil vert. Elle le vit s'approcher de plus en plus, et paniqua, elle ne savait pas comment réagir, alors elle sentie ses lèvres se plaquer sur les siennes. Elle trésaillit, et posa ses mains sur la nuque de Tiernàn, la sensation était agréable, beaucoup trop même, une sensation hors du commun. Sa peau la picotait de nouveau, et le pouvoir explosa en elle, elle eu a peine le temps de le pousser avant que le drame n'arrive. Elle se leva, et essuya ses vêtements, ajoutant d'une voix tremblante. « Je ne peux pas je suis désolée. » Elle s'éloigna, le souffle haletant, entendant a peine le jeune homme qui lui posait une question. « TE REVERRAIS-JE ? » Elle ne répondit pas, et accelera la cadence, le visage souillé de larmes, elle avait un compte à régler.

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }


Dernière édition par Elerinna Voronwë le Ven 28 Aoû - 13:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 13:43

▲▼▲


II-3.


BY @ LJ DELERIAL; COLLAPSINNIGHT.

« Rouges colères, sombres douleurs
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur
Je sais me défendre, j'ai bien appris. »


Elerinna était rentrée en larmes ce soir là, le sang battait dans ses veines, tandis que la colère s'accentuait contre le vieil homme qui était la cause de tout ses malheurs. Elle poussa la porte de la maison avec une telle violence, que le sorcier sursauta en la voyant. Il se retourna inquiet, il ne comprenait pas d'où pouvait venir une telle fureur. La jeune femme, s'approcha, les poings fermés sur les hanches, son visage était humide et ses cheveux parsemé de gouttes d'eau. Rohan ne pu s'empêcher de sourire furtivement, même en colère, elle restait magnifique, mais l'heure n'était pas aux compliments. « Vous saviez n'est ce pas ? » Il fronça les sourcils, et éluda sa question la remplaçant par une autre. « Que t'es t-il arrivé? » Les yeux de l'inquisitrice étaient devenus noirs, et lançaient des éclairs, il pouvait déceler derrière ce corps tendu par la haine, le pouvoir qui grandissait. « J'ai rencontré un homme... » Son visage sembla s'attendrir un instant, avant de retrouver ce masque sombre qu'elle arborait depuis son entrée fracassante. Il sourit, et mordit une pomme, en ajoutant malicieusement. « Evidemment, tu ne pensais pas qu'il n'y aurait que des femmes. » Cette remarque eu le don d'agacer encore plus la brunette, qui avait du mal a contenir ses émotions. « Vous saviez depuis le début... Vous m'avez montré ce qu'était l'amour, sachant que je n'y avais pas le droit. Vous... » Elle le regarda ecoeurée, elle ne voyait plus son ami en face d'elle, mais un traitre, qui n'avait pas hésité a l'utiliser comme cobaye pour la faire souffrir davantage, comme si ce n'était pas suffisant d'être loin de sa mère. Encore une de ses idées à lui, il était celui qui avait insisté pour qu'elle quitte les contrées, afin d'être en sécurité pendant un temps. Foutaises, chaque jour, elle avait l'impression d'être une lâche qui avait abandonné ses soeurs. « Mon enfant, j'ai fait ça pour... » Elle ne le laissa pas continuer davantage et se jeta sur lui, en le prenant a la gorge, il ne pouvait rien contre elle, ayant juré allégeance. « Je ne suis pas votre enfant, je suis la mère inquisitrice. A partir de ce jour je te relève de tes fonctions, tu es libre de partir. » Elle le relacha doucement, et recula de quelques pas, ses yeux ne le quittant pas d'un pouce. « Tu ne sais pas ce que tu fais. » Elle secoua la tête négativement. « Bien sur que si je ne supporte plus d'être sous ta tutelle. Tu peux partir. » « Je ne te laisserais pas seule, j'en ai fais la promesse a ta mère, je resterais a tes côtés, mais je ne te dirais plus rien. » Il s'éloigna vers la porte, récuperant sa canne blanche, sur laquelle il aimait s'appuyer quand il était fatigué. « Tu ne le sais pas encore, mais tu brûles d'envie de revoir ce garçon, je te le déconseille. Si tu l'apprécie un tant soit peu, tu sais ce qui arrivera si tu le choisis pour partenaire. Ta tristesse en sera d'autant plus grande... » Elerinna s'approcha du vieil homme, et serra les dents, se retenant d'être plus violente, depuis quand osait-il lui donnait des ordres. « Sors de cette pièce. » Rohan claqua la porte, et la laissa seule face à ses pensées, tandis qu'il retournait vers la forêt afin de réfléchir. L'inquisitrice passa la nuit a pleurer, mais elle ne regretta pas d'avoir congédié son protecteur, et comme celui-ci l'avait prédit, elle brulait d'envie de revoir Tiernàn.

▲▼▲


III.



BY @ LJ LETSEY-X; DECODE_ICONS.

« Je voudrais juste une fois
Caresser ta peau blanche
La faire glisser entre mes doigts
De ta nuque jusqu'à tes hanches
Je suis là, lasse de t'effleurer. »


Elerinna marchait doucement dans les hautes herbes, dont chacune des gouttelettes d'eau tachait sa robe d'un blanc pur. Elle regarda le soleil qui se levait au loin, auréolé d'une trainée rouge, un autre mauvais présage, Rohan aurait été présent, il lui aurait sans doute expliqué, mais cela faisait deux ans qu'elle ne lui avait pas parlé. Elle avait le sentiment qu'il devait être quelque part a roder, attendant le bon moment, quand viendrait l'heure de partir, il irait la chercher, pour l'instant elle se contentait de braver les interdits. Elle eu un sourire mélancholique, et chassa une mêche sombre qui tombait sur son visage pâle. La pression de la main de Tiernàn sur la sienne, la ramena a la réalité, et elle se blottit davantage contre son épaule, elle était si bien à ses côtés, elle se sentait en sécurité, et en oubliait presque son destin. Bien sur il ne savait rien, elle ne lui avait rien révélé, mais il posait souvent des questions, et la barrière invisible entre eux ne faisait que grandir. Enfin cela ne servait à rien de penser à cela désormais, pas quand il se faisait une joie de lui montrer ses talents au tir à l'arc. Ce n'était pas a proprement parler un rendez-vous, leur relation était plutôt étrange, ils s'aimaient, mais elle se devait d'imposer certaines contraintes, qui les séparaient au lieu de les unir. Ils débouchèrent dans une clairière, et tandis qu'il sortait son matériel, elle prit place sur une souche. Elle l'observa de loin, elle ne pouvait s'empêcher de l'admirer a chaque fois qu'elle était avec lui, si seulement les choses avaient été différente, ils auraient pu avoir un avenir, mais pour la mère inquisitrice il n'y en avait pas. Leurs disputes étaient de plus en plus nombreuses, rares étaient les moment de calmes comme ce matin là. Il la pria de venir, et elle se leva, avançant à son encontre, le sourire aux lèvres. « Tu vas voir, je te parie que je la met en plein dans la cible. » Elle aquiessa doucement de la tête, elle ne doutait pas de ses capacités, et tirer des flêches devait être pour lui d'une facilité infantile. Le sifflement dans l'air précéda l'impact qui ne manqua pas le but promis. « A ton tour Elerinna. » Il lui tendit l'arme, elle n'était guère habituée a porter ce genre de choses, son pouvoir lui suffisait amplement, mais elle conservait certains souvenirs ou son père lui avait enseigné l'art de bien viser. Le jeune homme se posta juste derrière elle, guidant ses mouvements, en la tenant par la taille. Elle essaya une fois, et manqua de peu le centre, perturbée par les picotements que le toucher du garçon provoquait sur sa peau. « Hum, même si je te déconcentre tu es censée réussir. Comment feras-tu face au danger, si il pleut par exemple? » Elle fronça les sourcils, ne comprenant pas le but de l'exercice, a quoi cela servait d'être destabilisé ? Il n'attendit pas sa réponse, et récupera son bien. « Moi je peux. » Il se bomba fièrement le torse, alors qu'elle lui donnait une petite tape amicale sur l'épaule. « Vraiment ? Je te met au défi. » Il rigola sur de lui, et entreprit son premier tir.

Juste derrière lui, Elerinna tenta de la chatouiller, mais la flèche ne manqua pas sa cible. Alors qu'il s'apprêtait a lancer la deuxieme, elle l'embrassa doucement dans le cou, mais il ne cilla pas, il était visiblement, plus concentré que ce qu'elle aurait pu croire. Agacée, elle entreprit d'ouvrir sa chemise, et d'y passer ses mains, il frisonna mais ne broncha pas, alors que la troisième flèche atteignait le coeur de la cible. Rien ne semblait pouvoir le déstabiliser. Elle descendue un peu plus bas, et le sentit trembler, alors qu'il se retournait viollament pour la saisir dans ses bras. Puis ce fut le drame. Leurs bouches se rencontrèrent, alors que leurs mains s'empressaient de retirer leurs vêtements, leurs deux corps tièdes ne se quittaient plus. Elerinna le désirait tellement quelle ne faisait plus attention a rien, guidée par le feu qui émanait en elle. Alors que ses ongles s'enfonçaient dans le dos de son partenaire, elle se rendit compte de ce qu'elle faisait, et du danger qui pouvait en résulter, l'image du jeune homme dénué de tout sentiment lui traversa l'esprit.
« Non. » Acheva t-elle en un souffle, en le repoussant avec fureur. Elle se redressa, et remit sa robe en place, avant de s'écarter de Tiernàn. Elle recula a tatôns comme boulversée par la situation, elle avait faillit, il ne fallait plus jamais que cela ne se reproduise, jamais. « Je vais rentrer. » Alors qu'elle s'apprêtait a repartir, il l'attrapa fermement au poignet, l'obligeant a rester a ses côtés, la colère pouvait se lire dans ses yeux.

« Tu ne partira pas, sans m'expliquer. » Elerinna semblait avoir récupéré tout confiance en elle, et arborait désormais ce qu'elle appelait le masque de l'inquisitrice, un air neutre qui ne laissait rien espérer, elle se défit sechement de son emprise. « Je ne te dirais rien. » Une énième dispute, qui ne finirait pas comme toutes les autres, celle-ci serait la dernière, elle le savait. « MAIS POURQUOI ? C'est toujours la même chose. » Elle le fixa intensément, restant silencieuse un long moment, son coeur crevait d'envie de tout lui dire, mais sa tête n'était pas de cet avis, et c'était elle qui l'emportait. Ah quoi bon ? Il l'aurait prise pour un monstre, dans ces lieux ou la magie était bannie. Elle ne pouvait refaire le monde, ni se séparer du pouvoir, elle naissait avec, et elle mourrait avec, il ne pouvait pas comprendre. Elle n'avait rien dit jusqu'à présent, de peur de le perdre, mais toute cette histoire n'avait été qu'une sombre erreur. Chaque jour, elle s'enfonçait un petit plus dans le mensonge, et en souffrait, ce n'était pas une vie, de vivre avec un tel poids sur les épaules. « Je.. » Elle n'eut même pas le temps de finir sa phrase, qu'il la coupait, remuant les bras dans tout les sens, alors qu'il remettait sa chemise dans un élan de colère. Son attitude stoïque et calme, devait certainement l'agacer, et elle s'en félicitait intérieurement, moins atroce serait leur séparation. « Tu sais quoi ? J'en ai plus que marre de tout ces mystères autour de toi. Vraiment marre. C'est.. » Il marqua une légère pause, se prenant la tête entre les mains, elle avança vers lui, pour poser ses doigts sur sa joue, mais il l'en empêcha. « C'est finit, je ne peux plus supporter ça. » Elle approuva en silence, et fit quelque pas en arrière, il était temps pour elle de rejoindre son pays, et d'arrêter de le faire souffrir, il méritait bien mieux. « Tu vois, tu ne ne dis rien. On dirait que tu te moque de tout ça. M'as-tu jamais aimé comme je t'ai aimé ? J'en doute, et tu ne me diras pas le contraire. » Elle soupira mélancoliquement, et s'éloigna, les mots étaient inutiles, elle n'aurait su dire ce qu'elle avait ressentit, et expliquer sa destinée. « Au revoir Tiernàn. » Murmura t-elle tout bas, en accelerant sa cadence, alors que les larmes tombaient doucement le long de son visage. Elle avait tout fait pour éviter cette scène, et avait retourné le problème sous tout les angles, mais à chaque fois le même fait revenait : ils n'étaient pas fait pour s'aimer. Elle ne doutait pas qu'il lui en voudrait éternellement de s'être enfuie comme ça, sans doute passerait-elle chez lui le lendemain avant de rejoindre les contrées du milieu.

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }


Dernière édition par Elerinna Voronwë le Ven 28 Aoû - 14:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 13:43

▲▼▲


IV.



BY @ LJ SANDY; DO THEIR CREATORS; YOURMANUSCRIPT.

« Je vais les routes et je vais les frontières
Je sens, j'écoute, et j'apprends, je vois
Je prends, je donne, avais-je le choix? »


La jeune femme gravissait les marches, sa robe blanche aux reflets d'argent virevoltant a chacun de ses pas, derrière elle en retrait se tenait un garçon au visage plutôt pensif. Elerinna, poussa la lourde porte du château, sans prêter la moindre attention au garde qui voulaient sans doute l'arrêter. Ils n'avaient après tout aucune autorité sur elle, elle incarnait l'autorité dans ce pays, ou du moins le juge de la vérité. Même les soldats de Rhal ayant la mission de la tuer, la craignait a cause de son pouvoir, tous savaient ce qu'il pouvait se passer au moindre contact avec elle, et puis elle n'était pas seule, son magicien l'accompagnait. Elle franchit une petite pièce - sans doute le réfectoire des unités présentes - et descendue directement dans les cachots, là où sa présence était requise. Les quelques personnes présentes, s'agenouillèrent, et elle leur fit un signe de la main, afin qu'ils se redressent, le temps n'était pas au protocole, il fallait sauver un présumé innocent. « Où est le prisonnier Ruben ? » N'obtenant aucune réponse, elle se racla la gorge et demanda a Lomelindi de s'approcher, puis elle empoigna celui qu'elle jugeait le plus gradé et le colla au mur. « J'ai dis, où est Ruben ? » Toujours rien, elle soupira et se concentra un instant, serrant un peu plus ses doigts, d'ici quelques secondes le pouvoir serait actif. « Mon maitre m'a ordonné de ne pas parler aux putains comme toi. » Elle ne semblait même pas touchée par cette remarque, l'inquisitrice se contenta de le lacher, et poussa son protecteur vers le malotru. « Tue le. » Il ne bougea pas comme paralysé, ce qui provoqua un fou rire chez les autres, la mère inquisitrice leur paraissait désormais plus faible a côté d'un magicien inexpérimenté. « Je ne peux pas dame Elerinna. » Elle regarda les autres geoliers, en haussant le sourcil, puis poussa Lomelindi, poignardant le malotru en plein coeur, satisfaite elle donna un coup de pied dans le mort. « D'autres volontaires ? » Son oeil sombre, les regarda un par un, les mettant au défi de faire quoi que ce soit, ce n'était qu'un avant gout de ses capacités. « Bien ou est Ruben ? » Un homme s'avança doucement, et lui désigna le couloir qui s'enfonçait dans le sol vers la droite, elle soupira, et empoigna Lomelindi par la manche. Qui lui avait fichu un incapable comme lui ?

Ils arrivèrent finalement devant la cellule, et la brunette demanda que tout le monde la laisse seule, excepté un homme, et son magicien. Elle se tourna face à celui-ci, le fixant méchament, aucune trace de bonté ne se lisait sur son visage, elle l'empoigna par les épaules.
« Ne refais plus jamais ça, ou tu le payeras. » Il hocha doucement la tête, et elle se concentra sur Ruben, qui avait quémandé sa venue. Le garde ouvrit la porte qui grinça, et le malheureux pu faire quelques pas, en direction de sa liberatrice qui l'arrêta net dans son élan. « Pourquoi es tu prisonnier ? » Elle le jugea d'un coup d'oeil, elle était habituée a ce genre d'entreprise, on l'appelait pour prouver la vérité, peu importait à ces gens de finir dénué de tout sentiments. « Ils disent que j'ai volé de la nourriture mais c'est faux. Je vous en conjure, touchez moi, que mon nom ne soit pas souillé à jamais. » Elle hésita un instant, et leva sa main dans sa direction, prête a utiliser ce don que la nature lui avait donné pour le meilleur et pour le pire. « ATTENDEZ! J'ai une requête avant. Est-il vrai que si je change d'apparence le pouvoir sera altéré ? » Surprise, elle s'arrêta net, ce genre de secret n'aurait jamais du être dévoilé a une personne comme lui, au risque que tout le monde fasse la même demande. Elle le fixa intensément, après tout faire une exception, pour une fois, ne lui ferait pas de mal. « Oui. » Elle ne continua pas sa phrase, le laissant lui même prononcer ses voeux, elle ne voulait l'influencer en rien. « Je voudrais que vous me changiez en loup. Par pitié. »

« Bien. » Elle baissa doucement la tête et se concentra, prête a laisser sortir le pouvoir, mais on lui tira sur la manche. « Elerinna je ne peux pas, c'est contraire au réglement. » Chuchota doucement Lomelindì dans son oreille, l'énervant un peu plus qu'il ne l'avait déjà fait. Elle le chassa d'un coup de main, comme on chasse une mouche, et ignora sa remarque, tout en posant délicatement ses doigts sur Ruben. « Et bien, ce sera notre secret. » Une lumière blanche leur vrilla les yeux, et illumina toute la cellule, avant de revenir a la pénombre, l'homme face a eux n'était déjà plus le même. Aux pieds de l'inquisitrice, il se dandinait, en pleurnichant dans sa robe. « Ruben... »Celui-ci se leva, le regard vide, la regardant avec une passion ardente. « Je ferais tout ce que vous voulez, je ne veux que votre amour. Vous êtes si belle. » Un sourire se dessina sur le visage de Elerinna, non pas qu'elle adorait ce genre de situation, mais un compliment ou deux n'était pas de refus, même si elle ne les obtenait que de coquilles vides et pas de véritables personne. « As-tu volé à manger ? » Il fit quelques bas, les joues ruisselant de larmes, puis il se jeta de nouveaux a ses pieds. « Oh non je vous le jure, je ne l'ai pas fait. Dites moi ce qui vous ferez plaisir, je vous aime tant... » Bien, il n'était pas coupable, c'était déjà ça, ne restait plus que la phase la plus pénible, non pas pour elle, mais pour son sorcier. Elle se tourna vers lui, et aquiessa du menton, s'éloignant déjà vers la salle principale, alors qu'il accomplissait sa besogne.

Arrivée dans la salle principale, elle quémanda, le seigneur du château, qu'elle convoqua sur le champ. Celui-ci apparut devant elle, avec une attitude si méprisante, qu'elle se retient de ne pas l'égorger vivant, d'autant plus qu'il ne s'agenouillait pas. Elle se racla la gorge, et il posa finalement un genoux a terre, non sans une certaine aigreur.
« Mère inquisitrice. Que me vaut l'honneur de cette visite ? » Elle s'approcha de lui doucement, le saisissant au poignet avec violence, si bien que ses hommes de garde, ne purent s'empêcher de braquer sur elle leur lance. « Epargne moi tes minauderies Cirfas. C'est la deuxième fois en une semaine, que je reviens pour un innocent. Sache que la prochaine fois je ne serais pas clémente envers toi et tes hommes. Une autre erreur de ce genre, et tu perdras tout. » Elle le lâcha sans attendre aucune réponse, et sortit du batiment avec une certaine autorité, et satisfaction. La journée ne faisait que commencer.

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }


Dernière édition par Elerinna Voronwë le Mar 1 Sep - 20:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 13:43



BY @ LJ THSYMPHONY; HEL_LANSKY.


    ♣️ Fiat Lux.
    « Que la lumière soit. »



✚ La demoiselle n'a jamais eu d'amis, partout où elle va on la craint, elle ne s'en est jamais formalisée, mais tantôt la solitude la rattrape.
✚ Elle sait jouer de la flûte, et de la harpe, qualités très rares de nos jours.
✚ Son fidèle destrier, d'un blanc crémeux ne la quitte jamais, il s'appelle Graydian.
✚ Lorsqu'elle ne va pas bien, ou qu'elle souhaite cacher une émotion, elle arbore ce qu'elle nomme le "masque de l'inquisitrice". Son visage se ferme alors, et rien ne peut s'y lire.
✚ Elle déteste qu'on la touche, et c'est visiblement réciproque chez les autres.
✚ Elle ne consomme pas de fruits rouges, ayant cet ancien reflexe de croire qu'ils sont empoisonnées.
✚ Elle manie très bien l'épée et sait se battre, même si elle prône la paix.
✚ Elle a les cheveux très long, et ne les a jamais coupé depuis quatre ans, jour auquel elle est définitivement devenue mère inquisitrice. D'ailleurs la magie qu'elle développe l'empêche de se les couper, il faut que ce soit quelqu'un d'autre qui le fasse.
✚ L'unique vestige de sa défunte mère est un médaillon d'argent, qui tombe au creux de sa poitrine. Un "V" d'émeraude est gravé dessus.
✚ Elerinna a la chance de posséder un pouvoir des plus puissants, ainsi celui-ci ne met que quelques heures a se recharger au lieu de plusieurs jours.


_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }


Dernière édition par Elerinna Voronwë le Lun 7 Sep - 23:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 13:43

    ♣️ Libido sciendi.
    « Liberté de savoir. »

AVATAR : Bridget Regan.
PSEUDO(S) : Mrs JAMES/ARMSTRONG, aka CAT-WALK.
SEXE : Trop de monde est passé par là Arrow
OU AVEZ VOUS CONNU LE FORUM? : Ce serait trop long a expliquer, disons juste que j'ai suivis un dragon, qui aimait les baguettes magiques.
COMMENTAIRE(S) : Mis a part que je vous aime, aucun. :inlove:

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }


Dernière édition par Elerinna Voronwë le Mar 1 Sep - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Tiernàn Sirfalas
PHOENIX FROM THE FLAMES • coupable et victime à la fois.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE JONAS.
♦ COPYRIGHT : © mine ; talitha_bee.
♦ HUMEUR : mort à l'intérieur.
♦ CITATION : «Les amis font plus de mal que les ennemis, parce qu'on ne s'en méfie point.» - DEMONAX.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1191

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: SPINA AD ROSAE.
RELATIONS:
PAYS: TERRES D'OUEST.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 15:14

Elerinna Voronwë a écrit:
La demoiselle n'a jamais eu d'amis, partout où elle va on la craint, elle ne s'en est jamais formalisée, mais tantôt la solitude la rattrape.

Pardon mais c'est trop bon.
La sans amie quoi. On se moque de la malaimée mais on est pas mieux.
Allez, moi je t'aime.

_________________

I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside. Somebody get me through this nightmare. I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? - THREE DAY GRACE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://de-cendres.livejournal.com/
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 17:24

Rolling Eyes




_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 18:19

CA DECHIRE TROP SA RACE DE GEEK TA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 18:20

MERCIIIIII :inlove:

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Ven 28 Aoû - 18:26

Nous faudra un lien.
Revenir en haut Aller en bas
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Sam 29 Aoû - 9:22

c'est une évidence ca :eviil:

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mar 1 Sep - 20:14

autovalidation.
Je ferais ma dernière anecdote plus tard.

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mar 1 Sep - 20:22

T'as enfin fini.
Revenir en haut Aller en bas
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mar 1 Sep - 20:30

cest surnaze Laughing

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mar 1 Sep - 20:39

N'importe quoi
Revenir en haut Aller en bas
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mar 1 Sep - 20:40

pourquoi la page est déformée Shocked

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mar 1 Sep - 20:52

Elle n'est pas déformée. Suspect

J'adore ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mar 1 Sep - 21:42

chez moi c'est déformé, c'est le rang de doom je crois.
merci Embarassed

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mer 2 Sep - 6:13

Pourquoi mon rang il déformerait la page Shocked Moi ça déforme pas
Revenir en haut Aller en bas
Tiernàn Sirfalas
PHOENIX FROM THE FLAMES • coupable et victime à la fois.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE JONAS.
♦ COPYRIGHT : © mine ; talitha_bee.
♦ HUMEUR : mort à l'intérieur.
♦ CITATION : «Les amis font plus de mal que les ennemis, parce qu'on ne s'en méfie point.» - DEMONAX.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1191

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: SPINA AD ROSAE.
RELATIONS:
PAYS: TERRES D'OUEST.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mer 2 Sep - 19:54

C'est parce que le titre est long, c'est pas à cause de Doomie enfin !! Laughing La pauvre, elle se fait accusée.
Petit Much accusé à tort, il a pô de chance.

_________________

I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside. Somebody get me through this nightmare. I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? - THREE DAY GRACE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://de-cendres.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Mer 2 Sep - 21:22

BOUUUUUUUAHHH J'AI RIEEEN FAIT MOIIIII :eviil:
Revenir en haut Aller en bas
Elerinna Voronwë
LION HEARTED GIRLno dawn, no day, i'm always in this twilight, in the shadow.
avatar

♦ PSEUDONYME : LA MEUF DE BRADLEY.
♦ COPYRIGHT : MYSELF; ROLANDCL FOR ME.
♦ HUMEUR : TRISTE.
♦ CITATION : ☪️ how could something so magic become something so tragic.
Date d'inscription : 18/08/2009
Messages : 1424

VERITAS VOS LIBERABIT
STATUT: MERE INQUISITRICE.
RELATIONS:
PAYS: CONTREES DU MILIEU.

MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   Lun 7 Sep - 15:19

AUTANT FOR ME
Ouais Muchinou :lost: , j'aurais dû me le faire avant. Arrow

_________________

there's a drumming noise inside my head,
that starts when you're around,
i swear that you could hear it,
it makes such an all mighty sound,
louder than sirens, louder than bells.

florence + machine { drumming }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-queen.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ELERINNA.V ♠ her skin and bones turn into something beautiful.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Skin and Bones
» [Achat]Skin de chat
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Skin Interface
» [skin]Magie sur ma skin de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Realta Dearg :: QUE L'AVENTURE COMMENCE :: Quod est veritas-
Sauter vers: